Jeux olympiques d'été de 2028

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jeux olympiques d'été de 2028
Localisation
Pays hôte Drapeau des États-Unis États-Unis ou Drapeau de la France France ou autre en cas de non accord sur l'attribution 2024
Ville hôte Los Angeles ou Paris
Date Du - au -
Ouverture officielle par -
-
Participants
Athlètes -
(- masc. et - fém.)
Compétition
Nombre de sports -
Nombre de disciplines -
Épreuves -
Symboles
Serment olympique -
-
Flamme olympique -
-
Mascotte -

Les Jeux olympiques d'été de 2028, officiellement appelés les Jeux de la XXXIVe olympiade de l'ère moderne, seront célébrés en 2028. Ils seront attribués en septembre 2017 lors de la 131e session du Comité international olympique à Lima (Pérou), soit à Paris, soit à Los Angeles. Le CIO a en effet décidé en session extraordinaire, le 11 juillet 2017 à Lausanne1, et pour ces deux villes qui sont candidates à l'organisation des Jeux olympiques d'été de 2024 de procéder à une « double attribution » pour les deux prochaines éditions des Jeux d'été, afin de ne perdre aucune de ces deux candidatures qualifiées de remarquables1,2,3.

Recherche d'un « accord tripartite »modifier | modifier le code

Le CIO qui qualifie sa décision d'« historique »4, entend mener une phase de négociation avec les deux villes afin de déboucher avant sa 131e session sur un « accord tripartite »4, qui verrait Paris ou Los Angeles accepter à l'avance de se reporter sur les Jeux olympiques de 20283. Selon plusieurs médias, la mégapole californienne se montrerait déjà prête à faire cette concession3,5,6,7,8. Le 27 juillet 2017, le maire de Los Angeles Eric Garcetti explique d'ailleurs que les proposition financières du CIO pour patienter quatre ans de plus sont « financièrement tellement avantageuses que, nous serions stupides de ne pas prendre 2028 ». Il indique aussi qu'une annonce à ce sujet sera faite début août9 10 11. Si un accord est trouvé, la 131e session du CIO à Lima le 13 septembre 2017 ne votera que pour le valider. S'il n'y a pas d'accord, les membres du CIO décideront laquelle des deux villes organisera les Jeux olympiques de 2024, le perdant n'héritant pas automatiquement de l'attribution des Jeux de 20288,4.

Notes et référencesmodifier | modifier le code

  1. a et b Comité international olympique, « 130e Session du CIO », sur International Olympic Committee, (consulté le 11 juillet 2017)
  2. Laurent Vergne, « Jeux Olympiques : 2024, la cerise sur le gâteau dont rêve Paris », sur Eurosport, (consulté le 11 juillet 2017)
  3. a, b et c M. V., à Lausanne, avec AFP, « La double attribution des JO 2024 et 2028 votée par les membres du CIO », sur L'Équipe (consulté le 11 juillet 2017)
  4. a, b et c Comité International Olympique, « Le CIO prend une décision historique en acceptant d'attribuer simultanément l'organisation des Jeux Olympiques de 2024 et 2028 », sur International Olympic Committee, (consulté le 11 juillet 2017)
  5. AFP Le Point, magazine, « Paris et Los Angeles organiseront les Jeux olympiques de 2024 et 2028 », sur Le Point, (consulté le 12 juillet 2017)
  6. Rédaction, « Paris et Los Angeles assurées d’organiser les JO en 2024 ou 2028 », sur Le Huffington Post, (consulté le 12 juillet 2017)
  7. (en)Nick Butler, « IOC members unanimously support 2024 and 2028 joint awarding plans », sur Inside The Games, (consulté le 12 juillet 2017)
  8. a et b Yann Bouchez, « Jeux olympiques : Paris et Los Angeles vont devoir s’entendre », sur Le Monde.fr, (consulté le 12 juillet 2017)
  9. Francs Jeux, « Nous serions stupides de ne pas prendre 2028 », sur francsjeux.com, (consulté le 27 juillet 2017)
  10. Rédaction, « Eric Garcetti, maire de Los Angeles : «Nous serions stupides de ne pas accepter 2028» », sur L'ÉQUIPE, (consulté le 27 juillet 2017)
  11. AFP, « "Nous serions stupides de ne pas prendre 2028", Los Angeles ouvre grand la porte à Paris 2024 », sur Eurosport, (consulté le 27 juillet 2017)